Pour batir autrement

Page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

constructionecolosmall.jpg

Vers un pôle triévois de développement et formation à la construction écologique, une action-vitrine de l’Agenda 21 du Trièves

La lutte contre le réchauffement climatique passe par la baisse de notre consommation d’énergie. Et comme l’énergie va devenir de plus en plus chère, c’est même une double nécessité ! Or, le secteur du bâtiment représente 46 % de la consommation d’énergie en France. Il est donc urgent de construire des maisons qui ont besoin de 4 fois moins de chauffage. C’est possible : en Autriche, en Suisse, en Allemagne, cela se fait couramment. Nous devons aussi être prêts à améliorer l’isolation et les moyens de chauffage des logements existants. Les maisons de demain seront plus respectueuses de notre environnement et de notre bien-être (attention par exemple à la qualité de l’air que nous respirons à l’intérieur).

Pour tout cela, il faut des artisans informés et formés à cette exigence d’économie, qui sachent aussi mettre en œuvre les matériaux et techniques adéquats.

Lors de la préparation de l’Agenda 21 du Trièves (programme d’actions pour le 21ème siècle) est donc née l’idée de créer un centre de formation à l’habitat écologique.

Ainsi, ce projet contribuera au développement économique du Trièves de demain, en lien notamment avec la zone bois de St Michel-les-Portes, qui permettra à terme l’utilisation du bois local dans la construction (rappelons que le bois stocke du CO2, que l’exploitation de la forêt crée de l’emploi et contribue à la préservation des paysages et des écosystèmes…).

Mais ce projet contribuera aussi au développement du tourisme, à celui des transports en commun, à la valorisation des produits agricoles (le chanvre, bien sûr, en lien avec la création de l’unité de défibrage voulue par l’APCI, mais aussi la paille…). Bref, il contribuera à créer de l’emploi pour les jeunes, et pas seulement pour ceux qui souhaitent s’installer comme artisans…

La difficulté à se loger chez nous est un obstacle à la création d’activités : le projet a aussi pour but de favoriser l’accès de tous à un logement de qualité, économe et économique.

Pour lever les freins au développement de la construction/rénovation écologique dans le Trièves, mais aussi contribuer à les lever dans toute la France ! le projet prévoit différents types d’actions : bien sûr fournir des formations, mais aussi permettre aux artisans locaux qui le souhaitent de travailler en réseau, développer une expertise de ces nouvelles techniques, animer un centre de ressources, sensibiliser les élus, et appuyer les communes demandeuses dans le montage d’opérations témoins, par exemple la réalisation d’écovillages.

Il s’agit maintenant de voir à quelles conditions un tel centre est possible : c’est le travail de l’association Pour bâtir autrement, qui regroupe des artisans, des élus, des architectes… et des citoyens, ainsi que des personnes morales comme Terre vivante, le SAT, le Comité d’expansion, l’Université rurale montagnarde, l’APCI…

Cette association s’est donné pour objectif de réaliser une étude de préfiguration du projet : quels besoins ? pour qui ? avec qui ? où ? comment ? quand ? etc…

Mais, dès cette année, les actions concrètes commencent :

1. Un réseau de professionnels du bâtiment se constitue, qui propose :

  • de se retrouver tous les derniers vendredis du mois à 17h30 au Café des Sports à Mens, pour échanger sur ces nouvelles pratiques

  • de visiter des chantiers de constructions et rénovations écologiques tout au long de l’année

  • une visite commentée de maisons écologiques en septembre

2. Des journées de formation sont prévues, pour les artisans et pour les autoconstructeurs :

  • « Economie de la construction écologique » pour les artisans, vendredi 16 novembre

  • « Diagnostic et méthodologie pour l’ancien » pour tous publics, à l’automne

  • « Bois qualifié, bois certifié, normes… » pour les professionnels, cet hiver

3. Des actions de sensibilisation seront aussi menées, pour tous publics : visite de maisons écologiques, conférences.

Pour vous inscrire aux journées de formation, pour nous rejoindre ou tout simplement pour en savoir plus, vous pouvez nous téléphoner au 04 76 34 21 24, ou nous écrire à pourbatirautrement@orange.fr

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Le garage Renault de Damien Picca

Page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

img2796small.jpg

A GAUCHE                                      A DROITE

Mégane Break 1                                 Mégane Break 2

8 ans de bons et loyaux service        Partie pour 10 ans?

193 387 Kms au compteur                 250 000 ???

Belgique, Italie, Suisse, Autriche    /  Hongrie, Roumanie, Serbie?

Espagne, Croatie, Slovénie, Tunisie /  Portugal, Maroc?

AVANT                                            APRES

65 cv                                                 85 cv

6.5 l/100 kms                                   4.5 l/100 kms

165 g de CO2 au kms                      125 g de CO2 au kms

soit une tonne de CO2 en moins par an pour 25 000 kms, cqfd.

img2797small.jpg

                          Renault à Mens

Le slogan: à Mens, on achéte pas une Renault, on achète une Picca.

Gilbert PICCA est entré en apprentissage en 1966 au garage Garnier construit en 1959 et qui était alors un garage « généraliste » s’occupant essentiellement de Panhard. L’enseigne Renault était alors tenu avec celle de Peugeot par un autre garage rue du docteur Sénebier.

En 1968, celui ci doit faire un choix et Renault revient chez Garnier.

En 1975, Gilbert PICCA rachéte le garage. Depuis 2005, il est également concessionnaire de Dacia qui produit la fameuse Logan.

Son fils Damien a commencé son apprentissage en 1998 et après avoir subi toutes sortes de formations y est employé depuis 2001. Dans quelques années, il devrait prendre la succession de son père. L’avenir est donc bien assuré pour le garage sans doute le plus convivial du Trièves.

Garage PICCA

Place du Vercors    38 710 – Mens

Tél: 04 76 34 63 93   Fax: 04 76 34 66 77

Lien: le Roi de la glace => http://www.quad-sur-glace.com/journal/numero6.pdf

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Trièvoies

Page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

trievescovoiturage2medium.jpg

Le site covoiturage et déplacement du Trièves !

Cliquez sur l’image ci-dessous pour tout savoir:

trievois.jpg

Rendez vous donc sur : http://trievoies.c.la/

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Association Pissenlit

Page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

pissenlit.jpg

 Présentation du Collectif « PISSENLIT »

Territoire reconnu pour la qualité de son environnement, le Trièves se mobilise pour la préservation de son cadre de vie naturel et harmonieux, et pour mettre en œuvre les principes du développement durable (Déclaration de Rio, 1992) qui placent sur un pied d’égalité les aspects environnementaux, sociaux et économiques.

Associations, Collectivités, entreprises et particuliers se sont regroupés pour créer un pôle d’information local sur le développement durable et l’environnement. La mutualisation des moyens permet à chaque structure de valoriser ses activités en un lieu commun accessible au public et favorise de nouvelles formes d’organisations en réponses aux grandes problématiques environnementales et sociales actuelles.

Ainsi est né en 2008 le Point d’InfoS sur l’Environnement et Les Initiatives durables en Trièves.

Cette structure est actuellement en train de se mettre en place et, à terme, elle deviendra un lieu qui se veut à la fois un point d’information ouvert au public, un centre de ressources, un espace d’échanges et de réflexions sur tous les domaines concernant l’environnement et le développement durable : habitat, biodiversité, alimentation, énergie, économie locale, transports et déplacements …

Place de la Halle (locaux de Trièves Compostage) 38 710 MENS

Courriel : contact_pissenlit@orange.fr

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

L’écran vagabond du Trièves

http://www.dailymotion.com/video/k1pHmXo5uUtnSUWEZP

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Trièves compostage

Page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

img2671small.jpg

Article Nouvelles du Pays Septembre 2007

Conserver ses déchets de jardin, séparer ses déchets de cuisine pour les composter ne paraît pas si difficile. Et pourtant nombreux sont encore les personnes qui préférent les livrer à la déchetterie ou les mélanger aux autres déchets pour qu’ils soient livrés à une usine d’incinération. Ce que l’on croit souvent un geste de facilité, n’est en fait qu’une mauvaise habitude, un oubli des pratiques du passé.  Aller à la déchetterie prend du temps,  nécessite de respecter des horaires d’ouverture ! De plus ces prises en charge par les collectivités a un coût : financier : pour les déchets verts livrés à la déchetterie, 60 € la tonne, pour les déchets incinérés près de 200 € la tonne, sans oublier un coût écologique lié aux transports et à la mécanisation des systèmes de traitement utilisé.

Alors, quelles solutions ?

Pour les personnes disposant d’un bout de jardin, rien de plus facile que d’entreposer  les déchets fermentescibles dans un coin du jardin, en tas ou dans un composteur. A la cuisine, un récipient avec ou sans couvercle permettra de collecter les déchets de préparation des repas. Essayer pour voir ! Vous serez surpris par les quantités que cela représente et la réduction du volume et du poids de votre sac poubelle. Une seule règle : vider régulièrement tous les 3 – 4 jours votre récipient pour éviter que les déchets deviennent collants et puants.

Pour les personnes qui ne disposent pas de jardin, vous pouvez toujours solliciter un voisin composteur ou agriculteur, le poulailler du voisin, … ou vous organiser avec des voisins pour créer un site de compostage semi-collectif sur une parcelle prêtée, quelques m2 suffisent, même pour 10 ou 20 familles. Trièves Compostage est là pour vous aider dans cette démarche. N’hésiter pas à nous contacter. A titre d’exemple un nouveau compost de quartier verra le jour à Mens en septembre dans le quartier de Pré Colombon, à côté du point de collecte sélective.

Produire un compost de qualité, de structure grumeleuse, brun foncé noir, à l’odeur d’un terreau forestier vous permettra d’économiser quelques dizaines d’euros par année sur l’achat de fumier composté ou de terreau. Pour y arriver  la connaissance et la pratique de quelques règles de base s’imposent. Un compost de qualité produit en milieu aérobe (oxygéné) ne pue pas et protége vos plantes contre les maladies. Pour vous aider dans vos pratiques, Trièves Compostage financé par les Communautés de Communes de Mens et de Monestier vous propose encore 12  ateliers gratuits cet automne dans le jardin d’une famille de votre village : règles de base, gestion des espaces, réponses aux questions, témoignages et démonstation de broyage. Simple, pragmatique et convivial ! Le tout en 1 h 30.

compost1small.jpg

Pour les personnes qui souhaitent en savoir un peu plus sur les techniques de compostage, les Communauté de communes de Mens et de Monestier offre cet été en juin et septembre un atelier autour du tas de compost d’un habitant de votre village. Règles de base, gestion des espaces, réponses aux questions, témoignages et démonstration de broyage. La formation est assurée par Trièves Compostage soit un soir dans la semaine à 19 h 45, soit le samedi à 10 h 30 et 14 h.

compost2small.jpg

Les régles de base:

1-Il faut mélanger en couche fine

-les déchets fins, humides, compactants, source d’azote

-les déchets grossiers, sec, structurants, riche en carbone

2- Il faut trouver le bon niveau d’humidité. les déchets trop secs ne se décomposent pas et les déchets trop humides entrent en putréfaction, collent et dégagent des odeurs désagréables.

 3-Mélanger régulièrement les couches constituées et brasser tout votre tas, au moins 1 à 2 fois par année en prenant garde de bien mélanger les zones sèches et les zones humides.

Un petit plus pour cet hiver, les agrumes se décomposent sans difficulté dès qu’elles s’humidifient au contact de  déchets plus humides.

compost3small.jpg

La réunion se termine par une démonstration de broyage: réduction de volume impressionnante

Attention tes doigts Christian !

St-Sébastien, Mercredi 3 octobre 18h15,
chez Marie Chenevier,au village,  bâtiment de l’ONF.

Contact : Trièves Compostage, Place de la halle, 38 710-Mens

Tél: 04 76 34 74 85,

Mail: trieves-compostage@hotmail.com

Site: http://trieves-compostage.com/

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Concours photo

porte.jpg

Simplement superbe: http://picasaweb.google.com/Yalafoto/LaMureOT2009#slideshow

La Mure, « capitale » du sud Isère est à 20 km de Mens, « capitale » du Trièves…

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Non à l’A51

Image de prévisualisation YouTube

Un projet d’autoroute fort contesté…

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

 

Aventure Matheysine

 Page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

Aventure Matheysine dans R-Matheysine voisine rad347F9

Un très joli diaporama matheysin d’André Demander: http://picasaweb.google.com/Yalafoto/DocumentSensible?authkey=sUUq3XxbbiI#slideshow

A La Mure, à 20 km de Mens…

Retour page d’accueil: Le gite CléVacances de Mens en Trièves

1...456789



Malété juillet 2008 |
C H I C A G O |
A la découverte de Taïwan... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un Semestre à Beijing
| Les vacances aux US
| Voyage au bout du monde